Vitamine D : Le classement d’OBB

L’importance de la vitamine D

Cette vitamine est essentielle, elle contribue à la fixation du calcium et du phosphore, elle participe au développement et au maintien d’un bon système immunitaire, elle réduit le risque de rachitisme et d’ostéoporose et enfin contribue à la solidification osseuse et dentaire. Elle contribue à la bonne santé musculaire. Elle est importante aussi durant la grossesse car permet le bon développement fœtal.

La vitamine D n’existe qu’à l’état naturel, il n’existe aucune vitamine D synthétique. Elle se quantifie en ug ou en ui (unité internationale), 1 ug = 40 ui. On la retrouve dans l’alimentation à des concentrations plus ou moins variées (liste non exhaustive).

La part la plus importante vient de l’exposition au soleil, mais cette exposition n’apporte pas autant en fonction de la latitude où on vit mais aussi des saisons. Ainsi une exposition au soleil au niveau de l’équateur répond aux besoins quotidiens, mais plus on s’éloigne de l’équateur et moins l’exposition au soleil apportera. Par ailleurs, comme on n’expose pas bébé directement au soleil, il est essentiel de supplémenter celui-ci.

Posologie

Aujourd’hui les recommandations françaises sont de supplémenter à raison de 1000 ui par jour jusqu’à l’âge de deux ans, il n’est plus fait de distinction de lait, même si on admet une baisse à 800 ui pour les bébés aux préparations commerciales pour nourrissons enrichies en vitamine D et une augmentation à 1200ui pour ceux au lait maternel.

Passé deux ans, il est recommandé aussi de supplémenter durant la période où l’ensoleillement est moins important, on recommande un minimum de 500ui, à pondérer en fonction du lieu de vie et du mode de vie bien-sûr.

Il est aussi recommandé aux femmes enceintes de se supplémenter à raison de 3000 à 4000ui par jour. La femme allaitante a également la possibilité de prendre elle la vitamine D en quantité suffisante pour que cela passe dans le lait maternel, il faut compter au moins 4000 ui par jour pour cela, des études sont en cours pour voir les impacts d’une supplémentation à 6400 ui par jour. Au-delà d’un an l’apport via le lait maternel ne sera peut-être pas suffisant, des études sont en cours sur le sujet.

Les différentes vitamines D

Les suppléments en vitamine D existent sous différentes formes :

  • Gouttes
  • Ampoules (elles sont rarement d’aussi bonne composition que celles en gouttes et le corps assimile mal d’aussi fortes doses d’un coup).
  • Gélules
  • Spray
  • Huiles à prendre à la cuillère.

Pour les bébés, on privilégiera les gouttes quotidiennes, les sprays et gélules n’étant par définition pas adaptés. Celles en huile à la cuillère manque de précision.

Une vitamine D en gouttes contient :

  • Une huile ou un autre porteur pour permettre sa dissolution (parfois de l’alcool, parfois de l’eau avec des additifs,…)
  • De la vitamine D (D3 ou D2) issue de la lanoline (graisse de laine de mouton) ou du lichen boréal (espèce de mousse végétale)
  • Éventuellement un antioxydant (sert à stabiliser la vitamine D)
  • Éventuellement d’autres additifs pour parfumer par exemple

Le classement qui suit regroupe les vitamines D en gouttes les plus connues, françaises majoritairement, mais aussi des références belges, suisses, allemandes, américaines et canadiennes. Il y a de nombreux laboratoires qui proposent différentes concentrations de vitamine D par goutte, aussi est-il important d’y prêter attention pour en connaitre la posologie. Certaines des références de ce classement sont arrêtées ou en cours d’arrêt de commercialisation.

Dans ce classement, il est tenu compte de la qualité de l’huile, de l’origine de la vitamine D, du type d’antioxydant et des éventuels autres additifs.

Une vitamine D s’achète librement, sans ordonnance, en pharmacie ou parapharmacie pour certaines références, en magasin bio et plus généralement sur internet, le prix n’est pas fixé et peut donc varier d’une enseigne à une autre.

Trouver la posologie qui convient à bébé :

  • Celles ayant une concentration supérieure à 1000 ne conviendront pas à bébé.
  • Prêter attention à la concentration par goutte et pas seulement ce qui est écrit sur le titre (voir notice ou bien côté de la boite).

Des multiples :

  • Si la concentration est de 100 ui X 10 gouttes
  • Si la concentration est de 200 ui X 5 gouttes
  • Si la concentration est de 400 ui X 2 gouttes si PCN et 3 si LM (mais elles sont en cours d’arrêt au profit de concentrations à 500 ui).
  • Si la concentration est de 500 ui X 2 gouttes

MISE A JOUR DU 01/10/2020 : Une erreur a été corrigé ! La vitamine D CURE est classée dans les vitamines à éviter en raison de la présence d’essence d’orange.

Le fichier a télécharger sera modifié prochainement ! Merci de votre compréhension.

Sources et références

Additifs

Huiles

Attention la vitamine D-Cure est classée dans les vitamines à éviter en raison de la présence d’essence d’orange. Le fichier en téléchargement sera modifié prochainement. (Merci de votre compréhension)

Rebecca Dubreucq Heuillard pour Objectif Bébé Bio

1 réflexion sur “Vitamine D : Le classement d’OBB”

  1. Bonjour,
    J avais changé adrigyl pour ergy D seulement après d autre recherche j ai encore des choses, comme quoi mauvais pour bébé alpv. Donc je suis perdue ! Je suis repasser adrigyl par peur de mal faire mais savoir que c est mauvais me hante et ma pédiatre ma regarder avce des gros yeux lorsque je lui est parler que ces vitamines été mauvaises et ma prescrit zyma 🙈 Que donner à mon bébé souffrant de RGO ET ALPV?
    MERCI d d’avance

Laisser un commentaire