Les couches jetables : Le classement d’OBB

C’est pas du 100% clean, mais certaines sortent du lot !

Vous voilà au rayon couches … et là, quel casse-tête !

Difficile de s’y retrouver parmi toutes les offres de couches sur le marché… entre celles qui se disent bio et celles qui se vantent en harmonie avec la nature … Que valent ces arguments ?

OBB vous aide à faire le tri pour un choix éclairé.

Nous tenons tout d’abord à vous rappeler qu’aucune couche n’est à 100% clean. Toute couche jetable comporte malheureusement des composants issus de la pétrochimie. Au-delà de la composition, les couches jetables sont une catastrophe pour l’écologie tant au niveau du processus de fabrication que de la quantité de déchets produits. Pour un choix écologique et plus sain, le mieux est bien évidemment la couche lavable. Les couches : Le match !

Vous trouverez des marques de couches lavables sélectionnées pour leur choix de composition et d’éthique dans l’album dédié sur le groupe Facebook.

Pour celles et ceux qui souhaitent se tourner vers les couches jetables, vous trouverez également un album répertoriant ce classement.

Nos analyses se font d’après les compositions et études toxicologiques données par les fabricants.

Retrouvez ci-dessous références classées en 4 catégories :

JAUNE : Aucune couche jetable est 100% clean, celles ci seront les meilleures que vous pourrez trouver sur le marché actuellement !

ORANGE : Le voile de contact est de mauvaise composition.

ROUGE : La composition est très mauvaise.

ROUGE NC : La composition et/ou les tests toxicologiques ne sont pas communiqués. Pas de transparence = quelque chose à cacher !

Voici quelques liens vers les références en JAUNE (On ne trouvera pas mieux) sur le marché actuellement :

Transparence : Nous avons contacté toutes ces marques, exceptée BIOLANE une fois l’étude terminée, pour les prévenir de la sortie de l’article. Nous leur avons également demandé si elles souhaitaient proposer une offre spéciale pour la communauté d’OBB. Leurs réponses ne changent en rien le classement. Nous nous sommes basées sur la composition des produits et c’est tout !

LOVE & GREEN : Vous trouverez les couches Love & Green ici (20% à 30% de remise EN CE MOMENT ou 10% à la 1ère commande avec le code BBNAT10).

NATY : Vous trouverez les couches NATY ici (25% de remise EN CE MOMENT ou 10% à la 1ère commande avec le code BBNAT10).

CHANGE NOW : Vous trouverez les couches Change now ici (10% à la 1ère commande avec le code BBNAT10).

SWILET : Nous attendons un retour de leur part pour une offre. Pour le moment, Elles sont vendues en Suisse.

KOOSH : Le code OBB donne 15 euros de remise sur le premier mois d’abonnement.

LES PETITS CULOTTES : Le code BEBEBIO permet d’avoir 10% à vie pour toutes les commandes en point relais (sinon 5%)

LITTLE BIG CHANGE : le code NEW30 offre 3×10 € : -10€ de réduction sur les 3 premières box ( sur FR & BNL, Date de fin officielle : 31/12/2020).

JOONE : 5€ OFFERTS sur un abonnement couches à partir de 64,90€ avec le code HAPPYBIO (Valable uniquement pour les NOUVEAUX CLIENTS JOONE

BIOLANE : Nous saluons l’effort de la marque qui pendant des décennies a vendu et continue de le faire des tonnes et des tonnes de produits nocifs pour la santé. Nous restons objectifs, la compo des couches est bien classée mais d’un point de vue éthique, nous la classons en ROUGE. A bon entendeur.

Afin de garantir un certain résultat, les marques ont la possibilité de passer un test d’absorption effectué par un laboratoire indépendant. Cela n’est pas obligatoire. Les marques Les petits culottés, Love & Green, Change Now par exemple ont cette certification.

Les études qui font le buzz !

Les études de la DGCCRF ou de 60 millions de consommateurs ont analysé la présence de substances que l’on retrouve partout par contamination environnementale. Elles ont bien précisé qu’aucun dépassement des seuils sanitaires n’a été constaté, et les marques sont soumises à des tests toxicologiques réguliers pour le vérifier. Ces études ne prennent pas en compte les matières premières avec lesquelles sont fabriquées les couches. Par exemple ils considèrent les couches Pampers harmonie comme saines alors qu’elles ont un voile de contact en polypropylène.

De plus, les marques qui n’ont pas souhaité nous communiquer la composition de leurs couches se voient considérées comme mauvaises car nous sommes convaincus qu’une marque devrait pouvoir être transparente. Nos critères sont plus stricts car nous voulons le meilleur pour nos bébés …

LES DIFFERENTS COMPOSANTS D’UNE COUCHE JETABLE :

Polypropylène : Le polypropylène (ou polypropène) isotactique, de sigle PP (ou PPi) et de formule chimique (-CH2-CH(CH3)-)n, est un polymère thermoplastique semi-cristallin de grande consommation.

Risque : La production de polypropylène en masse est source d’impacts environnementaux et de consommation de pétrole, ainsi que d’émission de gaz à effet de serre. Ce polymère n’est en théorie pas toxique dans son état pur mais peut le devenir selon les additifs utilisés pour changer ses propriétés.

Polyester : Le polyester est obtenu par synthèse chimique de deux composants du pétrole : l’acide téréphtalique et l’éthylène glycol.

Risque : Comme toute fibre synthétique fabriquée à partir de pétrole (polyamide acrylique et élasthanne), le polyester représente un danger pour la planète et pour les hommes. Lors de sa production, le polyester demande une consommation importante d’eau, d’énergie et génère également des vapeurs toxiques.

Polyéthylène : Le polyéthylène (sigle générique PE), ou polyéthène, désigne les polymères d’éthylène. Simples et peu chers à fabriquer, les PE constituent la matière plastique la plus commune.

Risque : non biodégradable qui finit dans l’océan et occasionne de graves dommages pour l’environnement et la faune aquatique.

Polyamide : Ces fibres représentent un danger pour la planète et pour les hommes. Le polyamide est une fibre polluante et sa fabrication demande une consommation importante de ressources naturelles (énergie et pétrole).

Copolyester : Le copolyester se forme lorsque des modifications sont apportées aux polyesters, qui sont des combinaisons de diacides et de diols. Dangereux pour la santé, perturbateur endocrinien.

Poly téréphtalate d’éthylène : phtalates , perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire des substances chimiques qui peuvent interférer dans le système endocrinien de l’organisme. Ces matières sont d’autant plus dangereuses qu’elles peuvent avoir des effets sur l’organisme, même à des doses minimes.

Elastomère : La grande majorité des élastomères est synthétisée à partir de monomères issus des dérivés pétroliers et par polymérisation.

Elasthanne : L’élasthanne, une matière polluante à éviter.

Le processus de fabrication de l’élasthanne est aujourd’hui controversé à cause de ses impacts environnementaux et sanitaires. La production d’élasthanne implique l’utilisation de pétrole, de solvants et de produits chimiques dangereux pour l’environnement et la santé.

Polyuréthane : Le polyuréthane est un polymère d’uréthane.

SAP : Le « SAP » ou polyacrylate de sodium est une substance chimique sous forme de petits grains qui gonflent au contact de l’humidité. … Il arrive parfois que des petites « boules » de SAP s’échappent de la couche lorsqu’elle est saturée d’humidité mais c’est rare et en très faible quantité. A notre connaissance elle est non toxique, au pH neutre mais elle reste une substance de synthèse qui peut être irritante en contact direct sur la peau et surtout non biodégradable.

Retrouvez tous nos comparatifs LES COMPARATIFS D’OBB

Notre analyse est à jour au 01/10/2020 et susceptible d’être modifiée en fonction de données communiquées par les fabricants.

Mise à jour effectuée le 29/10/2020 (JOONE, NATY, LES PETITS CULOTTES, FIXIES)

Certains liens de cet article sont affiliés.

L’équipe d’Objectif Bébé Bio

Laisser un commentaire